• "Les méfaits des ondes radio-électriques reconnus par la NASA en 1981"

    - La Maison du 21è Siècle - Avril 2014

     

     

    « Dès 1981, l’essentiel des dangers liés à l’exposition des organismes humains aux radiofréquences micro-ondes étaient connus et recensés explicitement par l’agence spatiale américaine (NASA), dans son rapport (à télécharger en PDF en pièce jointe) Electromagnetic Field Interactions with the Human Body : Observed Effects and Theories (Interactions des Fréquences électromagnétiques avec le corps humain : Effets observés et théories). Ceci y compris les symptômes de l’électrohypersensibilité (EHS) qui ne sont toujours pas connus par l’essentiel des médecins, ni reconnus par nos autorités, 33 ans plus tard!

    Ce qui est remarquable dans ce rapport est qu’il recense les effets physiologiques des radiofréquences sur les humains – à l’exclusion des animaux -, dans des densités de puissances faibles et dites athermiques. Aujourd’hui encore, nos autorités et les acteurs de la téléphonie mobile réfutent qu’il puisse y avoir des effets physiologiques en dehors des densités de puissances dites thermiques.

    D’autre part, ce document voulait contribuer à éliminer une confusion mondiale concernant les limites d’expositions à ces radiofréquences micro-ondes. Ce fut en vain car aujourd’hui encore, les limites d’expositions sont basées sur les effets thermiques d’une irradiation unique de 6 minutes qui ne devait pas compromettre la vie d’un sujet sain, alors que nous sommes irradiés en permanence 24 sur 24 et 7/7, y compris nourrissons, enfants, femmes enceintes, personnes malades et âgées.

    Le rapport de la NASA donne même une ébauche d’explications du processus d’initiation de cancers suite à l’exposition prolongée aux radiofréquences en évoquant une asphyxie des cellules suite à une fuite des électrons hors des cellules due à l’irradiation aux fréquences électromagnétiques.

    Voici de manière plus détaillée des extraits du document.

    Par exemple, le tableau 11 résume les effets perçus par des personnes travaillant dans des champs électromagnétiques de fréquences radio, ce qui est le cas d’une très large majorité d’entre-nous aujourd’hui avec les téléphones portables, sans fils DECT, Wi-Fi, BlueTooth etc.

    Céphalées, fatigue oculaire, vertiges, troubles du sommeil nocturne, somnolences diurnes, irritabilité, sentiments de peur, tension nerveuse, dépression, troubles de la mémoire, réactions hypocondriaques, insociabilité, douleurs musculaires et aux alentours du cœur, difficultés respiratoires, transpiration des extrémités augmentée, difficultés sexuelles.

    Quant à elles, les manifestations cliniques énoncées dans le tableau 12 sont : bradycardie, hypertension, perturbation du processus endocrinien, hyperactivité de la glande thyroïde, épuisement du système nerveux central, sensibilité diminuée de l’odorat, augmentation de l’histamine sanguin, perturbation du processus endocrinien, avec plaintes de fatigabilité augmentée, maux de tête périodiques ou constants, irritabilité extrême, somnolence au travail.

    Dans le tableau 14, en plus de certains effets déjà recensés, on trouve en outre : dysfonctionnements du système nerveux central végétatif, pathologie liées à la thermorégulation, modifications cardiovasculaires, élévation du cholestérol, gastrites et ulcères, désordres électroencéphalographiques, hypotension, hypertension, maladie des micro-ondes (EHS), élévation de la glycémie à jeun, etc.

    Le tableau 15, en sus de certains des effets précédents, montre aussi tout un panel d’effets sur la formule sanguine : diminution des érythrocytes, des leucocytes, augmentation des lymphocytes, des thrombocytes, etc.

    Le déclin de la qualité du sperme qui fait beaucoup parler de lui aujourd’hui était déjà évoqué dans le tableau 16 dans les termes suivants : une diminution de la fonction sexuelle et de la spermatogenèse ainsi que des modifications de la chimie des protéines sanguines et des changements chromosomiques des leucocytes.

    Danger de mort subite du nourrisson, effets neurasthéniques, fertilité mâle diminuée, et promotion du cancer sont répertoriés dans le tableau 18.

    La figure 15 montre qu’après 10 ans d’exposition, 50 à 60 % des personnes exposées sont victimes de céphalées alors qu’elles n’étaient que 20 à 30 % la première année. On en perçoit un effet cumulatif qui ne met personne à l’abri des effets nocifs s’il est suffisamment longtemps irradié.

    En conclusion, les dangers sanitaires liés à l’utilisation du sans-fil-à-tout-prix et en toute occasion sont connus depuis des décennies par les scientifiques, mais parfaitement bien occultés et cachés par nos autorités et les industries auxquelles cette ignorance des consommateurs profite aux entreprises par milliers de milliards de dollars à l’échelle planétaire !

    Quand donc ces industries se tourneront-elles vers des technologie biocompatibles, telle que la communication par la lumière sans fil (Li-Fi ou Light Fidelity) ou via la fibre optique? Lorsque nous serons assez nombreux à être dûment informés et à choisir de privilégier notre santé et notre longévité ainsi que celles de nos enfants plutôt que le confort immédiat d’une connexion sans fil.

    C’est nous qui décidons de notre avenir et de celui de nos enfants! »

     

    Télécharger le rapport de la NASA ici

     

    Source :

    https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/electrosmog/les-mefaits-des-ondes-radio-documentees-par-la-nasa-en-1981.html

     

    https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/electrosmog/les-mefaits-des-ondes-radio-documentees-par-la-nasa-en-1981.html

     

     

     


    votre commentaire
  • « Électrosensibles et malades »

    -France Inter- 14/04/2014

     

    « Deux électrosensibles ont été reconnus comme travailleurs handicapés. Un pas vers la reconnaissance de l'electrosensibilité comme maladie.

    Jusqu'à présent, les personnes que les ondes ou les champs magnétiques rendent malades n'étaient pas reconnues.

    Mais récemment, au moins deux d'entre elles ont été reconnues comme travailleurs handicapés par leur maison départementale du handicap. Il s'agit d'une infographiste qui vit en Indre et Loire, et d'un jeune homme de l'Essonne.

    À 32 ans, Jonathan vit à la campagne, sans portable, ni micro-ondes. En arrêt maladie depuis plus de deux ans, ce technicien chimiste vit comme un ermite pour éviter les conséquences néfastes des ondes sur sa santé. Une incapacité à vivre normalement qui vient d'être reconnue. »

     

     

    Source :

    http://www.robindestoits.org/AUDIO-Electrosensibles-et-malades-France-Inter-14-04-2014_a2196.html

     


    votre commentaire
  • Comprendre la nocivité des compteurs dits « intelligents »

    ou compteurs Linky.

     

    Voici un reportage élaboré par l’association Next-up :

    Voir le reportage

     

    Vous trouverez sur la page ci-dessous le questionnaire pour les riverains d’antenne(s) relais cité en fin de reportage :

    http://antennemondonville.eklablog.com/questionnaire-pour-les-riverains-d-antennes-relais-a23892600

     

    Pour commander les autocollants gratuits de refus d’installation des compteurs, rdv sur la page ci-dessous :

    http://www.next-up.org/France/Linky-Autocollants.php

     

    Ou télécharger directement le bon de commande ici

     

    Source :

    http://www.next-up.org/France/Linky.php

    https://www.youtube.com/watch?v=EhJbLJvouvI

     


    votre commentaire
  • Connaitre son exposition aux ondes

     

     « Un service gratuit de demande de mesures d'ondes électromagnétiques a été mis en place pour les particuliers, il permet à toute personne qui le souhaite de demander gratuitement une mesure de l'exposition aux ondes électromagnétiques soit dans les locaux d'habitation, soit dans des lieux accessibles au public ».

     

    Pour accéder au formulaire de demande de mesures d’ondes gratuite :
    http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/R35088.xhtml

     

     Des résultats de mesures sont accessibles sur le site :

    www.cartoradio.fr

     (il suffit de zoomer sur la zone voulue

    pour que s’affichent les pylônes

     et les mesures réalisées lorsqu’il y en a)

     

    Vous trouverez sur la page suivante des informations complémentaires :

    http://www.cartoradio.fr/cartoradio/web/html/mesures/

     

    « Grâce au nouveau dispositif,

     les organismes habilités

     comme les communes par exemple,

     peuvent solliciter des mesures pour leur propre compte,

     directement auprès de l’ANFR. »(Agence Nationale des Fréquences)

     Ce qui peut être très intéressant pour mesurer

     les ondes électromagnétiques dans les écoles ou crèches...

     

     Sources :

     http://www.robindestoits.org/Comment-connaitre-son-exposition-aux-ondes-JT-12-13-France-3-01-04-2013_a2191.html

     www.cartoradio.fr

     

     

     


    votre commentaire
  • Extrait : « Ondes électromagnétiques : la guerre des lobbies »

    -Allodocteur- France 5- 13/03/2014

     

     

             "Le lobbying, c'est travailler en coulisses, tenter de faire pression, d'influencer les pouvoirs publics et plus concrètement la réglementation. Les ondes électromagnétiques, c'est-à-dire les ondes des téléphones portables, des antennes relais, de la wifi n'échappent pas à la règle. Le 23 janvier 2014, une proposition de loi pour réglementer l'exposition à ces ondes électromagnétiques a été examinée à l'Assemblée nationale et les lobbies ont joué un rôle important. Les explications avec Rudy Bancquart."

     

     

    Ondes électromagnétiques : la guerre des lobbies

     

    Ci-dessous, (en téléchargement pdf),

    le texte de loi du 23 janvier 2014

    dont la proposition initiale

    a été soumise à un régime très amaigrissant. 

    Texte de loi du 23 janv. 2014.pdf

     (modifications signalées :

    texte souligné pour les ajouts et barré pour les suppressions)

     

     

     Sources :

    http://www.robindestoits.org/VIDEO-Ondes-electromagnetiques-la-guerre-des-lobbies-Allodocteur-France-5-13-03-2014_a2183.html

     

    Texte de loi :

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0281.asp

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/ta/ta0281.pdf

     

     

     (Principales dispositions) :

     http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/transparence_exposition_ondes_electromagnetiques.asp

     



     

     

     

     


    votre commentaire
  • Nouveau documentaire

     ONDES, SCIENCE ET MANIGANCE 

     

     « Un nouveau documentaire sur la question des ondes électromagnétiques, dévoile comment les industriels de la téléphonie, manipulent la science, pour obtenir une règlementation qui leur soit favorable.

    Découvrez et faites connaître le documentaire ONDES SCIENCE ET MANIGANCES.
    Voir la bande annonce ci-dessous

     

     
     

    Voir le documentaire en intégralité : http://vimeo.com/ondemand/ondesvod/77993977#share

    Ce documentaire a encore besoin de financement : http://fr.ulule.com/ondes-science-et-manigances/

           Les événements à l’origine de ce documentaire, se sont déroulés en Alsace, où un collectif de citoyens s’est opposé à l’installation d’une antenne de téléphonie mobile à proximité des maisons. Parmi eux, le Dr George s’est mobilisé suite à la lecture d’études scientifiques qui révélaient que les ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile étaient nocives pour la santé humaine. De son côté, le maire du village croyait à l’innocuité de cette technologie, se référant à l’OMS, qui en 2009 affirmait que les ondes étaient sans danger.

            Au cours de leur enquête, les auteurs ont découvert que les industriels de la téléphonie mobile, à l'instar de l'industrie du tabac, ont mis en place une stratégie de "défense de produit" destinée à créer artificiellement un doute scientifique autour de la nocivité de cette technologie, dont les effets délétères sont pourtant connus par les spécialistes depuis les années 1970. Pendant deux ans, les auteurs ont traqué la signature de cette activité de «défense de produit» déployée par les industriels de la téléphonie mobile. Le film suit des lanceurs d’alerte, citoyens, journalistes, scientifiques qui, en France, Suède, Belgique, Suisse, Italie, dénoncent les mensonges du lobby de la téléphonie Mobile, révèlent des documents compromettants pour les industriels. Et déjouent leurs manigances devant la caméra. »

    Nancy et Jean
    Auteure et réalisateur

     

    Entretien avec Étienne Cendrier de Robin des Toits

     à propos du film ONDES SCIENCE ET MANIGANCES

     

    Entretien avec Étienne Cendrier de Robin des Toits
    TELEPHONIE MOBILE : « LA DEFENSE PRODUIT » EN FRANCE

     

     

    LE LOBBY EN 2014

     

     Source :

    http://www.robindestoits.org/VIDEO-ONDES-SCIENCE-ET-MANIGANCES-Entretien-avec-Etienne-Cendrier-Mars-2014_a2180.html

     

     

     


    votre commentaire
  • Projection à l’Utopia de Tournefeuille du film

    « CHERCHE ZONE BLANCHE DÉSESPÉRÉMENT »

    De Mark Khanne - documentaire Français de 2013, 58mn -

     

    « Projection unique dimanche 16 mars à 10h à Tournefeuille

    en présence du réalisateur et des membres des collectifs Antennes 31 et Robin des toits.

     

             Voici un sujet émergeant et encore mal connu. Qui sont les personnes électro-hypersensibles dont les médias parlent de temps à autre ? Alerté sur ces questions par une amie qui était devenue elle-même électro-sensible, le réalisateur de ce film a mené l'enquête pendant plus de deux ans et rencontré, un peu partout en France mais aussi à l'étranger, une soixantaine d' « EHS » c'est à dire de personnes devenues électro-hypersensibles aux champs électromagnétiques.
    Première constatation : de plus en plus de personnes sont confrontées à toutes sortes de symptômes quand elles sont en présence de téléphones portables, de systèmes de communication sans fil (antennes, wifi, etc…), ou même du courant domestique. Pour se protéger, elles doivent se calfeutrer, déménager ou pire encore quitter leur famille et arrêter de travailler. Il y a vingt ans ce phénomène n’existait pas, aujourd'hui il est mondial. Ce que l’enquête va démontrer également c'est que les graves symptômes décrits par les EHS ressemblent curieusement à ceux du « syndrome des micro-ondes » rencontrés chez les professionnels du radar. Or, les technologies sont voisines, et les effets délétères déjà documentés depuis 50 ans !
    Témoignage après témoignage, une réalité troublante est dévoilée : pour des raisons encore mal élucidées, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants deviennent intolérants aux champs électromagnétiques artificiels diffusés aujourd'hui massivement dans notre environnement. Pouvons-nous tous être touchés à des degrés divers ? Y-a-t-il d'autres effets à moyen et long terme ?

             Déjà deux fois primé pour ses documentaires sur l'environnement, Mark Khanne livre ici un nouveau film humain, rythmé et argumenté qui devrait intéresser et surprendre.

    Entre la promotion de la 4G et la souffrance observée chez certains sur le terrain, que penser du monde toujours plus rapide et interconnecté que l'on nous promet ? »

     

     

    Source :

    http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/index.php?id=2271&mode=film

     

     

     


    votre commentaire
  • « La Belgique interdit les téléphones portables pour enfants »

     

    Publié le 24/02/14 sur La Santé Publique

     

     

           « L’influence des ondes électromagnétiques sur le cerveau et en particulier sur le cerveau en plein développement des enfants n’est pas encore connue. Or, le développement et la commercialisation de téléphones portables destinés aux enfants de moins de 7 ans peut poser un problème. La Belgique a donc décidé de les interdire.

                                                                   Une mesure de précaution radicale

            Le gouvernement belge a voté cette nouvelle loi qui devrait interdire toute commercialisation de téléphones portables à destination des plus jeunes dès le 1er mars 2014 selon les quotidiens Het Laatstz Nieuws et De Morgen.

             Une décision qui était dans les tuyaux du gouvernement depuis presque un an mais contre laquelle s’étaient soulevés les constructeurs de téléphones mobiles qui estimaient que c’était aux parents et non au gouvernement d’interdire l’utilisation des téléphones mobiles aux enfants.

            Mais le développement de téléphones spécialement dédiés aux enfants, en forme de jouet et avec des touches simples d’utilisation, a inquiété les élus qui estimaient qu’il y avait un danger. D’autant plus que les téléphones mobiles sont très présents chez les jeunes en Belgique.

           Une récente étude aurait montré qu’à 12 ans quasiment tous les jeunes ont un téléphone portable et que près de deux tiers des jeunes entre 10 et 12 ans en ont également un.

           Avec cette loi, la publicité et la vente de téléphones spécialement développés pour les enfants de moins de 7 ans seront désormais interdites. »

    ---
    Source : 

    http://www.lasantepublique.fr/politiques-publiques-et-organisation-des-soins/24022014,la-belgique-interdit-les-telephones-portables-pour-enfants,928.html

     

     

     


    votre commentaire
  • Les compteurs intelligents, le droit de refuser

     

     Cliquer le bouton en haut à droite de l'article pour l'afficher en plein écran.

     

    Source :

    http://www.robindestoits.org/

     


    votre commentaire
  • À quand sur Mondonville?

     

    Article publié sur le 18/02/2014

     

    « Blagnac. Les bonnes ondes de la téléphonie »

     

           « Depuis 2009, la commune est engagée dans une démarche pionnière de réglementation de la puissance des ondes électromagnétiques émanant des antennes relais. Au cours des derniers mois, une étape supplémentaire a été franchie dans ce principe de précaution. Dix-huit points de mesures viennent d’être réalisés en continu, jour et nuit pendant un mois, sur tout le territoire communal. Confiée à la société Exem basée à Labège, cette analyse affiche des données encourageantes, regardées de près par d’autres communes.

     

    Sous le seuil légal

     

              «Les mesures moyennes font état d’une fréquence de 0,15 volt/mètre alors que les mesures maximales ne dépassent pas les 0,4», explique satisfait Pascal Boureau, adjoint au maire chargé de l’environnement et du cadre de vie. «Pour info, nous sommes en dessous du seuil revendiqué par les associations qui est de 0,6 et bien en dessous du seuil légal de 41 volt/mètre. En menant une politique de transparence avec les associations et les opérateurs impliqués, on arrive à de bons résultats. Pour certains points noirs comme l’école de l’Aérogare où une antenne relais était orientée vers l’établissement scolaire, on est parvenu à la faire déplacer dans un périmètre plus éloigné. Nous avions aussi repoussé le périmètre de précaution à 300 mètres des sites sensibles au lieu de 100 mètres auparavant. Nous nous efforçons d’épargner le plus possible les lieux où se trouvent des enfants comme les crèches ou les écoles. Mais, le principe de précaution ne doit pas concerner uniquement les antennes relais, il faut que les parents soient vigilants avec le wifi et les téléphones scotchés aux oreilles des enfants».

     

              A ce sujet, la mairie va engager une action dans les écoles primaires sur les dangers du téléphone à la rentrée des vacances d’hiver. Concernant les récentes mesures en continu dont Blagnac est la première ville de l’agglomération à les mettre en place, cette initiative a été reprise dans les discussions de Toulouse Métropole pour une extension à d’autres communes. »

     

    Jean-Luc Martinez

     

    Source :

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/18/1820814-blagnac-les-bonnes-ondes-de-la-telephonie.html

     

     

     


    votre commentaire