•  Comment les mayas ont failli faire dérailler le métro toulousain!

     

    Cliquez ci-dessous pour lire l'article

     

    http://www.next-up.org/France/Tisseo.php

     

     

     


    votre commentaire
  • Conférence

    « l’electrosensibilité aux matières en bouche »

    avec le Dr Dieuzaide,

    le jeudi 29 novembre à 20h.

    à Gagnac sur Garonne (à l'Espace Garonne)

     

    Accéder au programme en pdf

     

    "L'électrosensibilité aux matières en bouche"


    "Toute matière émet un rayonnement électromagnétique, fait bien connu des physiciens. Ce champ est majoré dans un environnement chargé en Champs électromagnétiques.
    Nous sommes tous des électro sensibles, mais certains d'entre nous vont développer une hypersensibilité suite à évènement : choc émotionnel ou physique, grossesse, vaccin, implant, céramique, composite, amalgames dentaires, déménagement dans un environnement chargé électromagnétiquement, etc... Etat inflammatoire, cervicalgies, lombalgies, fatigue chronique, fourmillements, acouphènes, maux de tête, fibromyalgie, douleurs musculaires diffuses multiples, vertiges,… n'ont souvent pas d'autres causes !
    En effet, certaines matières en bouche (prothèses, matériaux, etc.) ou hors bouche (stérilets, bijoux, lunettes, vêtements, etc.) réceptionnent les brouillards électromagnétiques environnementaux (wifi, portables, antennes relais, ...) et renvoient un écho photonique responsable de nombreux problèmes de santé, notamment de tensions musculaires
    réflexes.
    Le Dr Gérard DIEUZAIDE nous montrera des preuves évidentes et spectaculaires mettant en évidence l’incompatibilité électromagnétique de certaines matières avec le système oscillatoire de notre organisme.
    Supprimez ces matières et on assistera à une amélioration de l'état de santé du patient souvent spectaculaire !
    Dominique FRANCIONI viendra témoigner de l'impact des matières en bouche sur son état de santé durant 14 ans !

    Conférence Docteur Gérard DIEUZAIDE Chirurgien dentiste sur Toulouse, diplômé universitaire de posturologie.
    TARIF UNIQUE 10€, gratuit moins de 16 ans, Billetterie au 06.88.74.05.23
    Conférence organisée par l’association Kheops, en partenariat avec l’association humanitaire Femmes Internationales Murs Brisés de Toulouse. »

     

    Plus d’infos sur :

    http://www.association-kheops.net/

     

    Source :

    http://antennes31.over-blog.com/article-l-association-kheops-organise-une-conference-sur-l-electrosensibilite-aux-matieres-en-bouche-ave-110789289.html

     


    votre commentaire
  •  "Des médecins réclament une loi

    sur l'implantation d'antennes-relais "

     

            "PARIS - L'Association Santé environnement France (ASEF) réclame lundi, dans une lettre ouverte aux parlementaires, une loi réglementant l'implantation des antennes relais, et s'inquiète de nombreuses installations sur les toits de HLM.

           Relevant des études scientifiques qui se contredisent sur le danger ou l'innocuité des antennes-relais, l'association dit ne pas vouloir trancher la question scientifique mais appelle à une certaine égalité face au risque.

           Dans sa lettre aux députés et aux sénateurs, l'ASEF, qui dit regrouper 2.500 médecins, défend une loi sur l'implantation de ces antennes estimant qu'elle serait la démonstration que l'Etat est le véritable garant de l'égalité de ces citoyens.

           Aujourd'hui, c'est l'anarchie qui règne, estime l'association, car une antenne relais ne peut être implantée que si les propriétaires d'un immeuble l'acceptent à l'unanimité, selon un arrêt daté du 7 avril 2005.

           Cet arrêt ne concède donc aucun droit aux locataires et explique pourquoi les HLM voient fleurir sur leurs toits des forêts d'antennes relais, développe l'association dans sa lettre.

           L'ASEF estime que, dans l'attente d'un texte législatif, trois mesures sont urgentes: l'instauration d'une autorité publique de régulation chargée de gérer l'installation des antennes, le classement de certains lieux en zone protégée (écoles), et l'adoption d'un code d'émission comme il existe un code de la route.

           Parallèlement à la lettre, une pétition est également lancée avec notamment le soutien du botaniste Jean-Marie Pelt, de la députée EELV Michèle Rivasi et du directeur de l'ONG Habitat et diversité Christophe Aubel.

           L'Asef avait l'an dernier mené un travail sur les troubles de santé d'une centaine de riverains d'antennes-relais, relevant qu'ils souffraient davantage d'acouphènes, de troubles du sommeil et de défauts de concentration."


    (AFP / 01 octobre 2012)

    ---
    Source :

    http://www.romandie.com/news/n/_Des_medecins_reclament_une_loi_sur_l_implantation_d_antennes_relais30011020121646.asp

    http://www.robindestoits.org/Des-medecins-reclament-une-loi-sur-l-implantation-d-antennes-relais-AFP-01-10-2012_a1775.html

     


    votre commentaire
  •  Projection-Débat : 


    le dimanche 7 octobre 2012 à 10 heures

    au cinéma UTOPIA à Tournefeuille  


            "Projection du film "Les sacrifiés des ondes " le 7 octobre au matin à Utopia Tournefeuille
    Antennes31 vous invite à participer au p'tit déj du dimanche 7 octobre au matin au cinéma Utopia de Tournefeuille.
    Le principe : vous arrivez pour 10H au cinéma, vous amenez les croissants, Utopia offre le café, puis projection du film " Les sacrifiés des ondes " et débat en présence du réalisateur Jean-Yves Bilien, du docteur Gérard Dieuzaide et du journaliste Maxence Layet."

    BANDE D'ANNONCE

    http://www.youtube.com/watch?v=sHh7kjqPgtA&feature=plcp


    Le Film : 

     

             « Nous sommes tous "électrosensibles". Des êtres sensibles aux ondes électromagnétiques traversant notre environnement. Micro-ondes 3G, Wi-fi, téléphones mobiles, réseau électrique…

         Intangibles, invisibles, ces ondes électromagnétiques aujourd'hui sont partout et ont envahi notre quotidien. La France compte par exemple 64 millions de téléphones portables. Cette pollution insidieuse provoque une électrocution progressive des organismes humains. Une nouvelle maladie émerge : l'électrohypersensibilité.

         Les victimes de ce syndrome sont évaluées de 3 à 6% de la population. Leur nombre est sans doute bien plus élevé, tant ses manifestations peuvent varier. Chaleur dans l'oreille, maux de tête, problème de sommeil, fatigue inexpliquée... Les plus atteintes sont contraintes à s'éloigner des lieux d'exposition, se retrouvant fortement handicapée professionnellement et personnellement.

         Ce film documentaire de 70 minutes va à la rencontre de chercheurs dédiant leur travail à l’étude de ce mal du monde moderne, ainsi que de personnes témoignant d’électrohypersensibilité. Des solutions concrètes sont aussi proposées afin de réduire ces effets néfastes sur nos organismes. Il s'agit, en somme, d’avertir le public sur la possibilité d’une prévention active.

          Maxence Layet est journaliste scientifique, spécialiste santé et environnement électromagnétique. Auteur de nombreux livres et articles sur ces sujets, il est membre fondateur du Criirem (Centre de Recherche et d'Information indépendant sur les Rayonnements Electromagnétiques) etco-auteur du documentaire Sous le Feu des Ondes (Arte/Mosaique Films) diffusé en 2009. »

     


    votre commentaire
  • « Les antennes relais en débat au Sénat »

     

    Article Publié le 29/07/2012 sur La Dépêche.fr :

     

    « De Colomiers à Launac, en passant par Mondonville et Brax, les projets d'antennes relais sont multiples dans l'Ouest toulousain. Certains ont été abandonnés, d'autres suscitent toujours des préoccupations dans la population.

     

    Principe de précaution

             Sénatrice de la Haute-Garonne et élue de Blagnac, Françoise Laborde a remis l'épineux dossier à l'ordre du jour, cette semaine, lors des questions orales au gouvernement. «Le déploiement des réseaux de téléphonie mobile s'accompagne de la dissémination d'antennes relais, qui inquiètent les riverains, par exemple à Mondonville, Launac où Balma, en Haute Garonne», argumente la sénatrice. «Il y a plus d'un an, l'OMS classait les fréquences électromagnétiques comme potentiellement cancérigènes ; elles pourraient être responsables d'autres pathologies, notamment de la moelle épinière. L'académie américaine de médecine environnementale a récemment tiré la sonnette d'alarme. Le précédent gouvernement n'a rien fait, à part organiser une table ronde. L'arrêt du 26 octobre 2011 du Conseil d'État, qui limite les pouvoirs des maires en matière d'implantation des antennes, est préoccupant. Il est urgent d'appliquer enfin le principe constitutionnel de précaution, comme l'ont fait le Chili et plusieurs États européens en abaissant les seuils d'émission.

     

    Je demande qu'une expertise scientifique indépendante soit lancée et que les mécanismes de gouvernance soient revus».

     

    Réponse de la ministre

          Une question à laquelle Michèle Delaunay, ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l'autonomie, a donné une réponse. «Les inquiétudes que vous relayez sont légitimes», estime la ministre. «Le décret du 3 mai 2002 a fixé des plafonds d'émission, conformément à la recommandation du Conseil de l'Union européenne, reprenant les préconisations de la Commission internationale d'experts indépendants retenant le seuil de 61 volts par mètre. Certains États membres - Belgique, Italie et Luxembourg notamment - ont introduit des limites restrictives dans les lieux de vie. Ces seuils ont été fixés de manière arbitraire, reconnaissons-le. Une étude a été lancée par le précédent gouvernement en février 2012 : il faut soutenir toute initiative de ce genre. Mais cette étude, financée par l'État, n'a été accompagnée d'aucune concertation préalable, notamment avec les associations. Madame Touraine s'est saisie du dossier ; son cabinet a reçu toutes les associations».

     

    Demande de moratoire

         Des propos jugés encourageants par la sénatrice de Haute-Garonne qui a cependant précisé que : «La concertation est un préalable. Nos concitoyens sont inquiets ; la santé publique doit primer sur les intérêts privés. Dans les zones rurales, où les émissions sont plus fortes, il faudrait peut-être plus d'antennes, moins puissantes. Peut-être faut-il envisager un moratoire ?». »

     

    La Dépêche du Midi



    Source :
    http://www.ladepeche.fr/article/2012/07/29/1409335-les-antennes-relais-en-debat-au-senat.html



    votre commentaire
  • Manifestation des collectifs

    le 9 Juin 2012 à Toulouse



    "Ce fut, au dire des participants, une manifestation réussie .

    Pour une « première » nous nous sommes fait entendre et remarquer,

    les médias ayant par ailleurs bien couvert le rassemblement"




             "La participation de collectifs venus de loin, Lot, Hautes-Pyrénées, Tarn confirme que le réseau se constitue dans la Région. En fédérant encore plus de collectifs de Midi-Pyrénées, notre représentativité et notre capacité à défendre notre santé seront largement renforcées. La prise de conscience générale des riverains d’antennes semble acquise et nous permet de penser aujourd’hui que dans les prochains mois nos responsables politiques vont devoir enfin traiter le problème plutôt que de l’ignorer comme souvent c’est le cas. Il est vrai que les ondes sont invisibles et inaudibles, il n’en demeure pas moins que les EHS eux souffrent dans leur chair, sont obligés de se retirer de la société et trouver refuge dans des lieux indignes de notre temps. On dit que les oiseaux se cachent pour mourir mais qu’en sera-t-il demain pour les humains si nous continuons comme cela. Il est temps de changer la réglementation à l’heure ou la 4 G est installée avec une cohorte de nouvelles antennes et un électro smog qui ne cesse d’augmenter.

            Cette manifestation a permis à tous de refaire le plein d'énergie, en mettant en évidence que nos protestations ne sont pas isolées. Savoir que nous aurions pu être bien plus nombreux, au vu des mobilisations locales, laisse augurer d'actions à venir de plus en plus visibles."

    Source :

    http://antennes31.over-blog.com/article-manifestation-energique-des-collectifs-le-9-juin-2012-a-toulouse-106950377.html

     


    votre commentaire
  • "Santé environnementale :

    des ONG interpellent les candidats à l'Élysée"


    paru sur Mediapart le 16/04/2012

                 « Mediator, bisphénol A, amiante, pesticides... Autant de scandales sanitaires qui, selon des ONG, appellent à la refonte totale du système de veille et de contrôle sanitaire. Cinq d’entre elles ont, lundi 16 avril, interpellé les candidats à l’élection présidentielle autour de leurs 25 propositions.

                   Presque tous les partis ont répondu à l’appel : le Modem, le PS, Europe Ecologie-Les Verts, le Front de gauche et l’UMP. A moins d’une semaine du premier tour de l’élection présidentielle et alors que les questions de santé environnementale ont été absentes du débat, les représentants des candidats sont venus, dans une salle du Sénat, affirmer leurs soutiens à l’initiative de Robin des toits, Génération futures, Ecologie sans frontière, Respire et du Réseau environnement santé.
    « C’est très positif, cela montre qu’il y a une sensibilisation croissante des partis politiques sur les questions de santé et d’environnement», se félicite André Cicocella, du Réseau environnement santé et chercheur en évaluation des risques sanitaires à l’Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques), qui se dit «convaincu que le prochain quinquennat sera celui des réformes». «On ne nous refera pas le coup (du Grenelle)», assure-t-il, fustigeant l'annulation de la création d'un institut de veille environnementale pourtant prévue par le Grenelle.

                    Les scandales sanitaires ne «sont pas dus à de malheureux concours de circonstances, mais sont la conséquence d’un système. C’est ce système qu’il faut réformer pour mettre fin à ces scandales», affirment les ONG. Elles proposent notamment de mettre fin aux conflits d’intérêts au sein des organes de contrôle et d'expertise sur les sujets de santé environnementale, donnant en exemple le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa), dont le conseil d’administration est «composé à 65 %» de membres de l’industrie automobile, pétrolière, énergétique. Les ONG prônent la transformation des EPIC (Etablissements publics à caractère industriel et commercial) et des associations ayant une mission de service public d’expertise en EPA (Etablissement public à caractère administratif) afin d'assurer aux expertises une totale indépendance. Les associations écologistes demandent également la création d’un institut de veille environnementale, l’ajout systématique d’un volet environnement à tous les plans des pathologies (Alzheimer, obésité, autisme...) afin de prendre en compte les liens possibles entre ces maladies et l’environnement, la création auprès des tribunaux d’un pôle de santé publique et de procureur spécialisé dans la délinquance en santé environnementale. »


    Pour voir les 25 propositions, cliquez sur le lien ci-dessous

    Les 25 propositons des ong.pdf »


    Source : 

    http://www.mediapart.fr/journal/france/160412/sante-environnementale-des-ong-interpellent-les-candidats-lelysee


    votre commentaire
  • Intolérance aux ondes : réalité ou fiction ?



    « Le 15 février 2012, en collaboration avec l'INERIS et l'ANSES, l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP)vient d'annoncer la mise en place, sous la conduite du Pr CHOUDAT d'une enquête sur l'intolérance aux ondes électromagnétiques.

    Avec pour postulat de départ que cette souffrance est exclusivement psychogène. »

     

     

    Satire

     

     

    Voir également l'article sur le même sujet :

    http://antennemondonville.eklablog.com/emission-de-france-inter-sur-l-ehs-a41900875

     

    Source :

    http://www.robindestoits.org/Mais-pourquoi-donc-une-psychiatrisation-progressive-des-electrohypersensibles-EHS-27-02-2012_a1462.html

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique